Mostar, ville express pour les touristes

Publié le

À lire aussi sur :

Depuis la reconstruction en 2004 du vieux pont de Mostar en Bosnie-Herzégovine, détruit pendant le conflit intercommunautaire (1992-95), le nombre de touristes n’a cessé d’augmenter. Pourtant, la ville ne semble pas attirer un tourisme de long séjour. La plupart des visiteurs viennent pour un ou deux jours et restent principalement dans la vieille ville. Conséquence, le tourisme ne profite pas encore à tout le monde.

Par Amel Dridi, Marko Pervan et Ivana Letić