Jovan Vujaković : “C’était difficile mais on a réussi”

Tout au long de la semaine, on a carburé. On a interviewé trois profils de personnes ayant différentes professions. Chaque personne s’est montrée disposée à nous raconter son histoire, à nous exprimer son opinion et à nous donner son point de vue concernant le sujet traité. Il y avait quand même des difficultés concernant la recherche de personnes dans le domaine médical et pour différentes raisons, on n’a pas réussi. Le format d’écriture que l’on a choisi nous a permis d’interviewer, de prendre des notes et de traduire à la fois, c’est comme ça qu’on a effectué la majorité du travail sur le terrain.