Anja Antunović : « Je sais ce que je veux faire après »

C’est la première fois que je fais quelque chose comme ça. C’est difficile de faire un reportage mais c’est intéressant, notamment pour quelqu’un qui n’a pas d’expérience dans ce domaine. C’est un bon souvenir qui servira à mes expériences prochaines. Je suis plus motivée grâce aux personnes ambitieuses que j’ai rencontrées. J’ai amélioré la communication en français et j’aimerais qu’il y ait plus de rencontres comme celle-là qui permettent à des jeunes gens de trouver leur passion. Moi j’ai trouvé ce que je veux faire plus tard : c’est être interprète.