Milijana Telebak : « J’ai vu ce qu’il y a derrière la caméra »

Ce projet représente pour moi, avant tout, un nouveau regard sur le métier de journaliste. C’est la première fois que je participe à un projet de ce type. J’ai rencontré beaucoup de nouvelles personnes de différentes cultures…

J’ai découvert plein de nouvelles choses et mes possibilités. Aussi, pour la première fois, j’avais un rôle d’interprète, ce que représente encore un progrès pour moi.

J’ai vu à quoi ressemble ce qu’il y a derrière la caméra, combien d’efforts cela demande pour faire un documentaire qui dure 2.30.

Je pense que, grâce à ce projet, j’apprécierai beaucoup plus le métier des journalistes et des interprètes.

En ce qui concerne l’autre côté de ce projet, c’est-à-dire le travail d’équipe et la vie sociale, c’étaient excellent. Nous avons partagé différentes expériences et connaissances. Nous sommes sortis tous ensemble. L’une des meilleures soirées était dans le bar “Debela Berta”, la musique était super.

Une des choses dont je me souviendrai toujours, c’est quand nous avons dîné au restaurant à côté de la fac, et quand Amina a chanté avec les musiciens.Tout le monde était ravi, heureux.

Ce projet me rappellera également des sketchs, notamment ceux de Irena et Goran. Nous avons beaucoup ri :).

Pour la fin, je veux dire bravo à tout le monde pour avoir fait un très gros effort commun. On a beaucoup travaillé, mais à la fin je suis fière de mon équipe d’avoir pu tout finir.